Importation de ressources énergétiques

Chargement de Les ressources énergétiques importées nettes en $BUTTON1...

En 2020, l’approvisionnement en combustibles fossiles est de 1 167,4 ktep, qui  se répartissent de la manière suivante : 

  • 66 % pour les produits pétroliers (hors gaz butane)
  • 32 % pour le charbon
  • 2 % pour le gaz butane

L’importation des produits pétroliers est destinée aux transports, à la production  électrique ainsi qu’aux secteurs de l’agriculture et de l’industrie. Le charbon importé sert uniquement à la production électrique dans les centrales  thermiques charbon/bagasse. Depuis 2019, du bioéthanol est importé pour alimenter la centrale thermique de Saint-Pierre. L'approvisionnement en bioéthanol était de 120 tonnes, soit 0,1 ktep.

Chargement de Répartition de l'approvisionnement en combustibles en $BUTTON1...

 Les produits pétroliers ont déjà  fait l’objet d’une transformation.

Entre 2019 et 2020, l’approvisionnement en combustibles fossiles a diminué de 11,9%.

En 2000, l’approvisionnement en combustibles était de 886,9 ktep, et a augmenté de 32% en 20 ans. La répartition de combustibles fossiles en 2000 était la suivante :

  • 74% pour les produits pétroliers (hors gaz butane)
  • 23% pour le charbon
  • 3% pour le gaz butane

Chargement de Évolution de l'approvisionnement en combustibles depuis 2000...

En 2020, l’importation de combustibles fossiles est de 1 167,4 ktep avec carburéacteur et de 1 035,1 ktep hors carburéacteur soit respectivement une diminution de 11,9% et de 5,8% par rapport à 2019.  

Le gaz butane et le charbon sont les deux ressources pour lesquelles les importations ont augmenté en 2020. A contrario, le carburéacteur en particulier, connaît une chute de 41,8%.

Concernant les tendances pluriannuelles, on constate une augmentation des importations de combustibles fossiles de 45,9% entre 2010 et 2020, soit une augmentation moyenne de 3,9% par an sur les dix dernières années.