CO2 issu de la combustion de produits énergétiques

Dans ce bilan, nous ne nous intéresserons qu’aux émissions de CO2 (hors autres gaz à effet de serre) lors de la combustion des énergies fossiles. Le champ des émissions ainsi étudiées concerne l’ensemble des émissions énergétiques (production d’électricité, transports, usages dans les secteurs agricole et industriel [gazole non routier et gaz butane] et résidentiel-tertiaire [gaz butane]).

Le calcul de ces émissions diffère de celui réalisé dans l’inventaire régional des émissions de gaz à effet de serre, aussi bien au niveau du périmètre que de la méthode (voir la page Emissions GES du territoire).

Fait marquant de l'année 2020Après les émissions de CO2 les plus fortes enregistrées depuis la publication du BER avec 4 344 kilotonnes de CO2 en 2019, l’année 2020 connaît les émissions les plus faibles depuis 12 ans avec 3 982 kilotonnes de CO2. 

Chargement de Émissions de CO2 par secteur en $BUTTON1 en tonnes...

Total des émissions directes de CO2 issues de la combustion des produits pétroliers et du charbon : 3 982 kilotonnes.

En 2019, ce total était de 4 344 kilotonnes soit une diminution de 8,3% en 2020 par rapport à 2019.

À La Réunion, le CO2 représente la quasi-totalité des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur énergétique. La production électrique représente 50% des émissions en 2020 et les transports comptent pour 44%.

Chargement de Évolution des émissions de CO2 de 2005 à 2020...

Émissions directes de CO2 pour la production d’électricité

Il est à noter que les centrales thermiques à combustibles fossiles ont une obligation de déclarer leurs émissions de CO2 à l’Etat pour le marché des quotas d’émissions.

Le total émis déclaré en 2020 est de 2 002 kilotonnes de CO2 (sources : EDF - Albioma) dont l’origine est pour 70% due à la combustion du charbon.  

Le ratio moyen d’émission directe par kWh consommé par toutes sources confondues est de 735 gCO2/kWh. Il s’agit d’une augmentation de plus de 2% du contenu carbone de l’électricité par rapport à 2019. L’augmentation du ratio en 2020 a lieu malgré la baisse globale de production liée au ralentissement de l’activité sur l’île pendant la crise sanitaire. Elle s’explique par l’augmentation de la consommation de charbon pour la production électrique et la baisse de la production à partir d’énergies renouvelables même si leur part dans le mix électrique est restée stable. La dernière baisse importante avait eu lieu en 2015 (-6% par rapport à 2014).

Le tableau ci-dessous présente l’évolution du ratio moyen d’émission directe par kWh consommé par toutes sources confondues de 2008 à 2020 :

Chargement de Émissions directes de CO2 pour la production d’électricité...